Quand j’ai découvert Mylène Farmer en 1999 avec l’album Innamoramento, je suis tombée en admiration, ce mystère, ces textes et cet univers, tout me correspondait. Ce côté « donnez moi une enveloppe, je vais me suicider » m’intriguait et me passionnait.

J’ai eu la chance de la découvrir sur scène, avant que cela ne coûte un bras, et là extase. J’ai été subjuguée, hypnotisée par cet artiste. Son mystère et sa relation avec son public sont très impressionnant. Et puis, cette passion s’est fortement diminuée.

Elle m’a déçue, notamment avec sa tournée en 2006, exclusivement à Bercy. Déjà que les tournées de Mylène Farmer sont rares, si en plus elle ne fait qu’une seule salle de concert… Ensuite vient l’augmentation du prix de ses places de concert. Je suis d’accord que le show est grandiose mais il y a des limites.

Et puis en 2008, coup de grâce, le single « Appelle mon numéro ! », j’ai pas du comprendre cette chanson mais il a marqué la fin de mon admiration pour Mylène Farmer.

Finalement c’est aussi le côté admiratif, adorateur de la divine Mylène Farmer qui me dérange, trop de mystère tue le mystère. Il n’y a pas de demi-mesure avec cette artiste, on ne peut que l’adorer ou être indifférent, je crois qu’à la fin de mon adolescence, ces textes déprimants et désenchantés me parlaient beaucoup plus qu’aujourd’hui.

Pourquoi en parler aujourd’hui, parce que sa grande tournée Timeless a démarré à Paris et je viens de lire un article où un groupe de fan campe depuis plus de 15 jours devant la salle. Certains ont pris des places pour chaque concert (je pense qu’il y en a 14 au total, prix de 65 à 140€), certains ont même démissionné de leur travail pour pouvoir assister au concert du 7 au 14 septembre et d’autres viennent simplement à 5h30 pour être bien placés dans la salle. Voilà ce qu’est la passion  extrême pour Mylène Farmer, il y a aussi d’autres types de fans, je vous rassure.

Timeless+2013+Timeless2013Photo_TIMELESS_201

Source photo: http://www.lastfm.fr/event/3401443+Timeless+2013

Advertisements