Archives for the month of: December, 2013

Stromae

@FrançoisNicaise

Ce mercredi 18 décembre, j’ai ma place pour le premier concert belge de la nouvelle tournée de Stromae, le début de journée s’annonce rude, écatombe parmi mes accompagnants, grippe quand tu nous tiens! Finalement, au lieu de partir à 5, nous voilà ma sister & moi en route pour l’Ancienne Belgique. Heureusement on a sur revendre les places, on a fait 3 heureux.

Sur place, on rejoint des amis de ma sister, on est quand même 6 au final pour écouter et admirer le Grand Stromae. On doit d’abord se coltiner une première partie “retour vers le futur”, vous vous souvenez la coupe au bol avec le bas rasé “dégagé au-dessus des oreilles”, cheveux plaqués en arrière et la veste bomber typique des années 90, j’ai eu l’impression de me retrouver au collège, il y a 17 ans (ça ne me rajeunit pas!) et le problème c’est qu’au niveau de la musique c’était le même délire. Bref, on a subi 30 minutes de Thomas Azier, et c’était pas mon délire.

thomas azier

source: http://blog.modds.fr/page/7

Il fait déjà très chaud dans la salle quand la lumière s’éteint. La chaleur montera encore d’un cran avec l’arrive du maestro et son morceau “Ta Fête”, ensuite ça s’enchaîne, le show est carré, précis, on voit que le mec a bossé et a affiné son univers depuis sa dernière tournée. Paulo est chez lui et n’hésites pas à imiter les accents bruxellois, à saluer le policier de son clip “Formidable” qui est au balcon, sous les applaudissements du public. Il lance des blagues sur “comment expliquer à un Français ce qu’est une mitraillette?” et surtout la révolution du mexicano. Toujours avec humour, il invite également à la rébellion concernant la traduction de frites en “french fries”. (Et au Français, on ne leur expliquerai pas qu’on dit Stromae (aille) et pas Stromaé!) L’ambiance était au top, il s’est amusé et nous aussi, si je n’avais qu’une expression à retenir de cette soirée ce serait “A poil!”.

Niveau show, le visuel est tout simplement, splendide. La synchronisation de l’artiste avec son linéaire graphique est impressionnante. On ressent sa maniaquerie et son perfectionnisme, tout est calculé et millimétré! On n’a pas eu de surprises sur “Formidable”, “Papaoutai” ou encore “Tous les mêmes” mais s’il ne l’avait pas fait comme ça, j’aurai été déçue. Le plus impressionnant était le silence religieux pendant le morceau “Quand c’est” où les frissons se font ressentir dans la salle, magnifique moment hors du temps et chargé d’émotions. L’ambiance reviendra vite avec les morceaux plus dansants. Avant de partir, mais surtout de revenir, Stromae nous fait une version nineties de “Alors on Danse”, le public est déchainé, et encore plus quand les premières notes de Faithless se font entendre.

Il finira en remerciant tout son staff après “Papaoutai”. Pour le dernier morceau, on a droit à un instrumental avec un visuel  graphique magnifique en finissant sur un “Merci” au public! Vivement le mois d’Avril!

Photos de Stromae par François Nicaise!

Stromae 1 Stromae 2 Stromae 3 Stromae 4 Stromae 5 Stromae 6 Stromae 7

Le mois de janvier approche à grands pas et le stress de faire des bonnes résolutions augmente proportionnellement. Il y va de chacun de rajouter son coup de pression afin de prendre les « bonnes » bonnes résolutions mais surtout de s’y tenir !

Pour ma part, je n’en prendrai qu’une, être heureuse. Je continuerai sur ma lancée de 2013 en continuant de voir le verre à moitié plein et la vie du bon côté.

Si pour Oscar Wilde, « le meilleur moyen de résister à la tentation, c’est d’y céder », pour moi, le meilleur moyen de garder ses bonnes résolutions, c’est de ne pas en prendre.

Je ne me laisserai pas berner par les dictas sociaux qui veulent qu’au mois de janvier, on prenne des résolutions insensées comme, par exemple, trouver le prince charmant, décider de maigrir, reprendre le sport, arrêter de boire (ou tout autre addiction tant que ce n’est pas une maladie), sortir plus (ou moins c’est selon), dépenser moins d’argent ou en gagner plus, être plus honnête ou moins direct, être moins sensible, … Bref, on restera de toute façon ce que l’on est, non ?

Alors mes chers lecteurs, cette année on s’accepte comme on est, avec nos kilos en trop, nos addictions et nos défauts ! C’est finalement, ça le plus important, parce qu’on a aussi plein de qualités. On ne se met pas de pression inutile, on voit simplement l’année 2014 du bon côté.

Je vous souhaite de vivre de merveilleuses fêtes de fin d’année !

merry-xmas-and-happy-new-year-6

Cette année, j’ai décidé d’acheter mes cadeaux de Noël dans des boutiques indépendantes et j’ai essayé d’acheter un maximum de cadeaux belges! Je ne peux pas encore vous dévoiler mes achats, certains sont destinés à une de mes lectrices;-)
Mais quel plaisir de découvrir des boutiques tenues par des gens passionnés et passionnants!

Si je ne veux plus aller dans les grandes enseignes ou les chaînes de magasins, c’est la faute au manque de service à la clientèle et au non-respect du client. J’ai du aller chez Club car je n’ai pas trouvé le cadeau que je voulais ailleurs, j’ai à peine eu un “bonjour” de la caissière qui était au téléphone pendant mon passage à la caisse, un petit “au revoir” et le “merci & Joyeuses Fêtes” est passé aux oubliettes! A ce tarif-là, je préfère acheter on-Line!
Il y a quand même une enseigne qui fait la différence, c’est la Fnac de Louvain-La-Neuve qui assure un service impeccable à sa clientèle, aussi bien en rayon qu’au caisse, le personnel est aimable et accueillant. Ils prennent le temps de s’occuper de chaque client malgré le monde et la grande charge de travail, je tire mon chapeau!

Vendeur est un métier, le but d’un “vrai” vendeur est que le client soit satisfait et revienne dans sa boutique, j’exerce ce métier depuis plus de 15 ans dans le plus grand respect du client. Les grandes enseignes ne recrutent pas des vendeurs mais des caissiers, en fait ils savent qu’on reviendra de toute façon et ne se tracasse pas du service à la clientèle, c’est dommage!

Mes dernières découvertes de boutiques passionnantes sont Taille 33 & Pop Up toutes les deux à Louvain-La-Neuve! Je vous invite à aller y faire un tour pour vos cadeaux originaux!

A retenir de ces NRJ music Awards, les placements de produits TF1!
Quand tu fais “Danse avec les Stars” ou “The Voice”, il doit y avoir une clause dans le contrat qui implique ta participation au NMA! Mais ça marche aussi quand tu es dans une série TF1!
Nous avons eu droit à Alizée en duo avec Will.i.Am, Tal en duo avec James Arthur, Titoff qui remet un prix ainsi que les “acteurs” de Nos Chers Voisins et de Profilage et le pire, Tal & Alizée en duo!
Pourquoi nous imposer Florent Pagny, son public n’est pas vraiment l’auditeur NRJ, ou je me trompe…
Le plus évident “placement de produit” de la soirée reste Alizée! Trois prestations, mais aucune avec une chanson personnelle dont la pire est le duo avec Tal qui n’a rien apporté à la soirée, si ce n’est une découverte vestimentaire, les robes “Abat-Jour”!
Je n’ai rien contre Elodie Frégé mais on la voit beaucoup aussi sur TF1 en ce moment… Pourquoi cet intérêt soudain?

On a eu droit à du grand Nikos, des labsus, des noms écorchés, des jeux de mots et des traductions pas utiles! Il a osé le “Birdy est un petit oiseau qui chante”;-) Un Nikos “pressé” qui a tout donné pour rattraper le retard de l’émission.

Sinon entre les problèmes techniques, les cris aigus des ados pour les One Direction, le playback de Joyce Jonathan et la prestation de 1789 qui n’était pas en direct, on a quand même eu du Grand Stromae!

Le côté positif (non je ne suis pas fan, ou du moins si peu!), Stromae a eu l’honneur d’ouvrir le show avec Papaoutai avec un featuring de Will.i.Am et ensuite il a défendu son titre Formidable en course pour la chanson francophone de l’année, prix remporté haut la main selon moi!
Stromae a aussi remporté le prix d’artiste masculin francophone de l’année. Il a remercié toute son équipe, sa famille et sa styliste Coralie Barbier en restant stoïque pendant que Nikos lui lance un “vous êtes formidable”. (On n’a jamais du la lui faire celle-la!)

Merci TF1, on aura bien rit sur Twitter grâce au live-tweet, vivement l’année prochaine!

On est toutes les mêmes! Et y’en a marre? Non pas spécialement, c’est ce qui fait notre charme… Ou pas!

En discutant avec Olive, l’euro est tombé, on n’est jamais contentes! On a les cheveux longs bouclés, on les voudrait courts et raides, on a les cheveux courts et raides, on les aimerait longs et bouclés! Quand à 25 ans, on nous demande notre carte d’identité pour aller voir un film interdit au moins de 16 ans (véridique!), on enrage mais quand on en a 30 ans et qu’on demande une réduction “étudiant” car on l’est à nouveau et qu’on nous demande notre âge, on est vexée comme un paon!
Quand on est célibataire, on veut un amoureux et quand on a un amoureux, on envie nos copines célibataires! Quand il fait chaud, on a trop chaud et en hiver, on rêve de la saison d’été! Vous voyez où je veux en venir? Vous en connaissez aussi?

Les filles, on se prend trop la tête, on culpabilise, on se met la pression, on est d’éternelle insatisfaite, jamais contente et pourtant il suffirait d’être simplement heureuse d’être ce que l’on est!
Moi j’ai décidé de vivre en voyant le verre à moitié plein et de m’accepter! J’ai les cheveux raides, fins et j’en ai pas beaucoup et ben voilà c’est comme ça, je les porte court car c’est ce qui me va le mieux. Je fais pas mon âge et bien tant mieux, je préfère dans ce sens là que l’inverse, et j’économise sur les soins anti-rides au moins! Je suis célibataire, au moins je ne prends pas la tête pour les cadeaux de Noël;-) Et de toute façon, je sais qu’IL existe et qu’on se trouvera quand le moment sera venu!

Penser à ce que l’on est et être ce que l’on pense, voici ma philosophie! Le pouvoir de la pensée est incroyable et une fois qu’on en prend conscience, on se rend compte que la vie est faite de plein de petit bonheur et que notre façon de penser a beaucoup d’impact sur nos actions ainsi que sur la manière dont celle-ci sont perçues.

Décidez d’être heureuse! Décidez de VOTRE bonheur et vivez une belle journée!

Tu me dis que rien ne passe
Même au bout d’un moment
Qu’un beau jour c’est une impasse
Et derrière l’océan
Que l’on garde toujours la trace
D’un amour, d’un absent
Que tu refais surface
Comme hier droit devant
Tu me dis que rien ne sert
La parole ou le temps
Qu’il faudra une vie entière
Pour un jour faire semblant
Pour regarder en arrière
Revenir en souriant
En gardant ce qu’il faut taire
Et puis faire comme avant

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu’il m’a fallu la peur pour être rassuré
Que j’ai connu la douleur avant d’être consolé
Qu’il m’a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j’ai connu la rancœur bien avant d’être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur beau Malheur

Tu me dis que rien n’efface
Ni la craie ni le sang
Qu’on apprend après la classe
Ou après ses 30 ans
On peut dire 3 fois hélas
Que personne ne l’entend
Comme personne ne remplace
Ceux qui partent pour longtemps
Tu me dis que vient l’hiver
Qu’on oublie le printemps
Que l’on vide les étagère
Qu’on remplit autrement
Qu’on se rappelle les yeux verts
Le rire à chaque instant
Qu’après tout la voix se perd
Mais les mots sont vivants

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Qu’il m’a fallu la peur pour être rassuré
Que j’ai connu la douleur avant d’être consolé
Qu’il m’a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Que j’ai connu la rancœur bien avant d’être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur

Tu me dis que c’est un piège
Un jeu pour les perdants
Que le bateau est en liège
Et l’armure en fer blanc
Que plus rien ne te protège
Ou alors pas longtemps
Que c’est comme un sortilège
D’être seul à présent

Je peux seulement te dire
Je peux seulement te dire
Pour être rassuré
Avant d’être consolé
Pour ne plus rien cacher
Bien avant d’être apaisé

Il m’a fallu la peur pour être rassuré
Et j’ai connu la douleur avant d’être consolé
Il m’a fallu les pleurs pour ne plus rien cacher
Et j’ai connu la rancœur bien avant d’être apaisé
Tu ne sais pas encore ce que je sais par cœur
Ce que je sais par cœur
Beau Malheur

La marque “I Love By O Live” est née grâce à Olive, passionnée de peinture, d’art et surtout par la Vie. Elle décide de lancer sa propre marque de t-shirts et accessoires “Made with Love” sur lesquels, elle décline ses peintures. Hyper girly, ses t-shirts véhiculent un vrai message d’amour, les matières sont sélectionnées avec un soin tout particulier dans un soucis de durabilité.

Au départ, je trouvais qu’il y avait un peu trop de cœur à mon goût, j’avoue! Ensuite j’ai craqué sur ce t-shirt “Love is my Religion”, une coupe sublime, juste parfait, je l’aime trop…

love is my religion

Quand j’ai rencontré Olive, j’ai eu un vrai coup de cœur amical! Cette fille est encore plus tarée que Nonine & moi réunies, elle est positive, a une vraie joie de vivre et un humour sans limite, j’adore! Comment vous décrire Olive? Comme elle le dit, elle a un CA (comprennez conseil d’administration) dans sa tête et quand ils sont en forme, je peux vous dire que ce n’est pas triste… Adepte du “Coucou”, elle a dernièrement inventé le “brainstromae”, un brainstroming mais avec une touche de génie puisque tu t’inspires de Stromae… Vous me suivez?

Olive c’est la fille qui crée le “Happy, Lucky & Lovely Year Kit”, un kit pour les filles par une fille qui croit en la beauté du monde, des rêves et de la Vie… Ce Kit comprend: une boîte magique où tu peux inscrire trois souhaits, 12 graines magiques à raison de une par mois qui s’accompagne d’un sougait à voix haute, 1 baguette magique pour réaliser tes voeux, 3 citations pour une “Happy, Lucky & Lovely Year 2014”,  1 magnet porte-bonheur pour coller la photo de quelqu’un de cher sur ton frigo & 1 grelot pour appeller au secours qui de droit en cas de besoin! Terrible, non?

kit I Love by O Live

“On n’a jamais trop d’amour dans la vie pourquoi s’en priver?” by O Live

Cher Papa Noël,

Comment vas-tu? Ca fait longtemps qu’on ne s’est plus vu, bientôt 1 an dis donc!

Moi ça va pas trop mal et j’ai été très très sage cette année, trop sage même, sans te mentir.

Je t’écris cette lettre car j’ai pas mal de choses à te demander, j’aimerais tout d’abord que tu fasses en sorte qu’on arrête de maltraiter les animaux, que les enfants soient heureux partout dans le monde, que la famine s’arrête, que la nature reprenne ses droits, que l’être humain soit moins con (ou plus intelligent, les deux me conviennent) et la paix dans le monde (très Miss America, on en convient mais bon je ne voyais pas comment le dire d’autre!).

Après ce passage assez “fayot”, revenons à la personne la plus importante, c’est-à-dire moi! Pour ce Noël, je ne veux rien d’extravagant, rien d’irréalisable, rien d’exceptionnel… J’aimerais revoir Nonine qui est partie en France et aller à New-York avec elle, une nouvelle garde-robe (pas le contenant mais le contenu) et une place pour le concert des Backstreet Boys (en fait au minimum 2 pour pas y aller toute seule!).

J’aimerais aussi un collier Hé Madameke, le Happy, Lucky & Lovely Year Kit & un t-shirt “I Love by O Live” (on y reviendra dans un futur article), des supers tasses à café de chez Pop Up Store (j’ai cassé ma tasse préférée sur mon pied il y a quelques jours), des produits de soins 2|Nature, des pulls, un pyjama, des livres (Le dernier de Bedos, “la vengeance en Prada” & “Moi Christiane F, la vie malgré tout”), des BD “Julie, Claire & Cécile”, l’album de Stromae et d’Emmanuel Moire (oui je suis cul-cul, j’assume!) et des surprises.

Ben voilà, Papa Noël, tout est dis. J’espère que tu prends des forces pour attaquer la nuit du 24, si jamais n’oublie pas un citron pressé dans de l’eau chaude chaque matin, des vitamines et tout ira bien.

Belle journée,

Mel

kit I Love by O Live