Le 14 février est la fête des amoureux, faux ! Pour la plupart des couples que je connais, la Saint Valentin n’est pas vraiment importante. C’est un événement pour vendre des fleurs, du chocolat, des sous-vêtements et faire tourner les restaurants. Bref, c’est du marketing qui fait tourner l’économie qui, je vous l’accorde, en a grandement besoin en ce moment !

Image

D’un point de vue purement romantique, « quand on s’aime, la Saint Valentin c’est tous les jours ! », je suis d’accord, même si c’est un peu faux-cul et une manière détournée de ne pas offrir de cadeau le 14 février, mais en même temps tellement vrai. Quand on aime quelqu’un, avons-nous besoin d’un jour précis pour lui prouver ?

Quand je travaillais dans le secteur de l’Horeca, une anecdote m’a fait rire. Un restaurateur m’avait raconté son calvaire quand la Saint Valentin tombait un jour de semaine : « C’est toujours la pire soirée de l’année, c’est Monsieur qui sort Madame mais ils n’ont rien à se dire, ils se sentent obligés parce que c’est la Saint Valentin. Du coup, ambiance de cimetière dans le restaurant. Mais, par contre le week-end avant, ce sont tous les couples officieux qui se pointent et le week-end d’après, les amoureux officiels qui veulent prendre le temps de fêter cet événement ».

J’ai ma propre définition de la Saint Valentin, « le quatorzième jour du mois de février qui consiste à faire une piqûre de rappel, constituée d’une bonne de dose de « vous-êtes-seuls » aux célibataires, au cas où ils auraient déjà oublié leur solitude au coup de minuit de la Saint Sylvestre ! ».

Non, non je ne suis pas réactionnaire, juste réaliste par rapport à un évènement inventé de toutes pièces par des commerciaux. Non, pas les vendeurs de fleurs et de chocolat ! (A noter, je n’ai pas peur de la pression, je dénonce !) Mais, les vendeurs d’alcool et d’antidépresseurs. Je suis même en train de me demander si ce n’est pas une invention du collège des psychologues et thérapeutes… Ce serait encore plus sournois.

Nous sommes manipulés car aucune pharmacie, ni aucun vendeurs de spiritueux n’affiche clairement sa position en placardant sur sa vitrine des cœurs rouges mais il t’attend patiemment, toi le/la célibataire qui n’a qu’une seule envie, que ce jour passe vite, très vite et surtout de tout oublier…

Image

Mon remède pour survivre à la Saint Valentin, s’entourer de copines « célibattantes », pas la copine qui déprime déjà toute l’année, non ça s’est pas le bon plan. Se réserver une (voir deux) bonne bouteille de vin, regarder Bridget Jones, si elle a pu choper Marc Darcy, nous aussi on va trouver l’élu !

Pour finir, dire à ce p***** de Prince Charmant, de se dépêcher de venir, de prendre la voiture (ou tout autre moyen de locomotion moderne) et d’oublier son cheval car on s’impatiente, nondidjù.

Advertisements