Pour ce choc des champions, Pierre affronte Xavier, le sud face à l’Alsace, l’expérience face à la jeunesse. Pierre c’est une “machine de guerre” comme ils aiment le dire! Il est inventif, il privilégie le goût en mettant également en avant le dressage, c’est un bosseur et un compétiteur. Je comprends pas toujours ce qu’il dit mais bon…

Xavier c’est la technique, le dressage, c’est le petit Mozart de la cuisine. Apprenti de 19 ans, il a remporté Top Chef cette année. Dés le départ, je me doutais que face à Pierre, il allait avoir chaud Xavier mais il s’est bien défendu. Au goût, les chefs ont voté en masse pour Pierre. Pour le public (un peu subjectif, je pense), c’est Xavier qui remporte les suffrages pour le visuel. Je suis d’accord pour l’entrée et le dessert mais le visuel du plat de Pierre était au dessus de Xavier.

Ce qui m’a dérangé dans cette édition du Choc des Champions, ce sont les chefs qui goutaient en sachant qui avait fait quel plat. Normalement ce sont des dégustations à l’aveugle! Et alors le public n’est jamais objectif et c’est vraiment dommage. Même si je suis contente pour Xavier qui a réussi à faire une égalité face à Pierre.

Le grand bonheur de cette émission, c’est qu’on a retrouvé Stéphane Rotenberg et ils ont bannis la voix off! merci;)

Vivement l’année prochaine;)

Advertisements