Cela fait maintenant quelques mois que nous avons pris nos places avec Aurore pour le dimanche du Ronquières Festival. Julien Doré en tête d’affiche, c’est impossible que je rate ça!

La veille, nous avons fêté son anniversaire et c’est en ayant dormi 4 petites heures qu’on se dirigent vers le Ronquières, je voulais absolument voir Konoba qui commençait à 14h10! On perd un peu de temps dans la file pour le parking et finalement on entend que le concert débute quand nous sommes à l’entrée. On peut savourer la fin du concert assises tranquillement sur la plaine Tribord.

Ronquières c’est aussi le paradis de la bouffe, plus d’une vingtaine de Food Truck, il y a vraiment de quoi se régaler… On mangera au son de Mustii, juste énorme sur scène! On profite ensuite de la musique de Delta et je découvre Emma Bale, toute mignonne, sa robe transparente a fait monter la température des festivaliers.

A 19h40, Vianney arrive sur scène, on a du supporter les vannes de Stéphane Pauwels, après avoir fait 3x la blague “Il est où, pas là!” on avait compris mais non il a fallu la faire encore et encore… Bref! Vianney et son look de premier de la classe arrive sur scène. Au début, je ne supportais pas ce chanteur et sa chanson “pas là” mais depuis quelques semaines, il m’intéresse, sa chanson “je m’en vais” me parle beaucoup et elle est arrivée à un moment charnière pour moi. Je m’attendais à un artiste calme, limite introverti et finalement c’est tout le contraire, il est drôle, sautillant, taquin et vraiment très chouette sur scène et assez mignon, en fait!

Source photo: http://www.moustique.be/19085/ronquieres-2017-les-moments-forts-du-festival?utm_campaign=seeding&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

Sa reprise de Caroline de MC Solaar m’a convaincue;)

Encore un peu de patience et IL va arriver… La scène est prête, c’est le même décor qu’à Forest National et ça y est, le croustillant Julien Doré arrive sur scène. Contrairement à un concert “classique”, ici il ne jouera que ses singles les plus connus et ça me va. Même le Panda est au rendez-vous sur Coco Câline, il viendra avec sa moto, son sourire complètement craquant fera fondre le public du début à la fin. Julien aime la Belgique et ça se voit!

source photo: http://www.moustique.be/19085/ronquieres-2017-les-moments-forts-du-festival?utm_campaign=seeding&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

Je suis dans ma bulle dorée et je veux encore y rester, on décide de manger pendant le concert de LP (petite déception, je trouve sa voix trop aiguë et on ne comprend pas ce qu’elle chante…)

On clôture cette journée avec Henri PFR, WOUAW quelle énergie, quel set! C’est juste énorme, j’ai l’impression d’avoir 20 ans…. jusqu’à ce que tout le monde commence à jumper et que je décide de mettre sur le côté. C’est là qu’un mec d’une vingtaine d’année me remercie en disant “Merci à vous, Madame!” et c’est le coup de gâce!

Heureusement qu’Henri PFR a choisi ce moment pour mixer Shape of You d’Ed Sheeran sur Crazy in Love de Beyoncé, j’en ai oublié mon grand âge! Et oui, j’ai connu la sortie de ce single et contrairement à beaucoup de personnes présentes, je sortais en boîte et dansait sur cette chanson… En gros, j’avais l’âge qu’ils ont maintenant.

Allez je vous laisse, je vais me faire une bonne tasse de thé. Il me faudrait au moins une semaine pour me remettre de ce week-end de toute façon 😀

Advertisements