Ce texte sera surement le plus spontané et le moins réfléchi mais juste besoin d’écrire!

Nous sommes en 2019, on est pas loin du combat “Me Too”, la journée internationale des droits de la Femme fait couler beaucoup d’encre, on chante le féminisme, on dénonce plus facilement le harcèlement,etc. Pourtant, en une semaine, par deux événements totalement opposés, je me suis rendue compte que la femme avait encore beaucoup de combat à mener pour faire valoir ses droits !

Pas plus tard qu’hier, on parle de short en jeans avec une cliente et là elle me sort cette phrase “il y en a quand même qui le cherche!”… Mais qui cherche quoi? Le harcèlement, la violence, le viol… NON, bien sûr que non, jamais une tenue ne justifiera un acte violent.

Comment, une maman de 2 filles, la petite quarantaine, peut justifier un comportement inhumain par une tenue légère? J’espère qu’elle n’a pas de garçon car ce serait carrément lui donner son accord si une fille est habillée court ou de manière sexy “vas y mon grand, ça veut dire oui” ! Je suis tout simplement choquée !

Et alors dans un tout autre contexte, je poste la couverture de Forbes où Caroline Receveur (influenceuse et chef d’entreprise) est en couverture. C’est la première femme à faire la couverture du Forbes France et je trouve que c’est exemple fort de travail et de persévérance (pour info, Caroline est une ancienne candidate de Secret Story). Je reçois un commentaire comme quoi il y a forcément du avoir “promotion canapé” ben oui c’est bien connu une femme ne peut réussir que grâce à son physique et/ou son cul! Je n’ai même pas de mot pour expliquer ce que je ressens…

Heureusement que ce matin, une petite fille de 2 ans est arrivée en chantonnant “Balance ton quoi” je me dis qu’on est pas perdues…

 

Advertisements