Archives for category: Belgitude

Je me suis lancé le défi d’ouvrir ma boutique dédiée à la Belgitude et aux créateurs belges dans mon village d’origine il y a maintenant 31 mois (et oui c’est comme pour les bébés, je compte en mois!).

Quand je me suis lancé ce défi, je savais qu’il allait changer ma vie mais pas à ce point là.

Avec l’arrivée de la boutique, ma priorité était de réussir, de faire du chiffre, je me bats au quotidien pour y arriver, j’y dépense beaucoup d’énergie et aujourd’hui le résultat commence à se faire sentir.

Certaines personnes de mon entourage, n’ont pas compris le changement, les doutes qui m’ont torturé à un moment. “Tu fais ce dont tu as toujours rêvé et tu te plains” je suis navrée si c’est passé comme ça, j’aime ce que je fait et je ne changerai pour rien au monde mais il y a des jours, des semaines difficiles et j’ai besoin d’en parler.

Plus aussi disponibles qu’avant, souvent fatiguée, en fait la fatigue est devenue une seconde nature chez moi. Lau m’avait prévenue, “Maintenant que tu es indépendante, les nuits vont être courtes et agitées” et moi confiante, j’ai  répondu mais noooooooon. Que nenni, les nuits sont courtes, torturées, agitées, on réfléchit beaucoup (trop) et du coup, on dort mal. Le hic, c’est que si je veux voir du monde, je dois sortir et donc je me fatigue encore plus et donc flot de reproche “Tu dis que t’es fatiguée mais tu sors tout le temps” ben oui mais en fait j’ai envie de voir mes amis, de faire la fête mais t’inquiète j’ai compris, la prochaine fois que tu me demandes “comment ça va?” je répondrai “oui” car en fait c’est ce que certaines personnes veulent entendre…

Je fait maintenant la différence entre les vrais amis et les copains, ceux qui sont là sans te juger quand tu as besoin d’eux et ceux avec qui tu passes un bon moment mais à qui tu ne confies que le strict minimum. Et bizarrement les vrais sont majoritairement indépendants ou femmes d’indépendant ou avec cette mentalité tellement particulière. Attention, je ne dis pas qu’on ne peut pas comprendre un indépendant sans en être un, il y a toujours des exceptions, évidemment!

Il faut savoir que les personnes qui restent dans les moments difficiles, c’est avec eux que je fêteraient mes futures réussites!

“Quality not Quantity” voilà comment je résumerais mon cercle d’amis mais également ma vie sociale et active. J’ai compris, avec le temps, que ça ne servait à rien d’avoir plein de potes et que c’était un réel plaisir de construire de vraies relations avec les personnes qui t’entourent.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de dire que je fais un métier qui me passionne, je n’ai d’ailleurs en aucun cas, l’impression de travailler et même si certains moments sont difficiles, je ne changerai pour rien au monde. J’aime ma vie, mon métier et surtout je suis fière de moi et du chemin parcouru.

Advertisements

1 An déjà… 365 jours et tout est resté en mémoire, les images, les sensations, ce sentiment d’impuissance, cette tristesse et la perte d’une certaine innocence.

On se souvient tous de ce qu’on faisait ce fameux 22 Mars. Cette journée noire…

J’aimerais surtout me souvenir du 23 Mars, de cet élan de Belgitude, de cet amour, de cet entraide, de notre revendication noir/jaune/rouge et de cette fierté d’être belge.

Le souvenir que j’ai envie de garder aussi c’est la vidéo de Gui-Home vous détend et surtout cette phrase “ami terroriste, les personnes à qui vous faites peur, n’existent même pas!”

Que nos journées soient pour toujours noir/jaune/rouge…

“C’était au temps où Bruxelles rêvait
C’était au temps du cinéma muet
C’était au temps où Bruxelles chantait

C’était au temps où Bruxelles bruxellait

Place de Broukère on voyait des vitrines
Avec des hommes des femmes en crinoline
Place de Broukère on voyait l’omnibus
Avec des femmes des messieurs en gibus
Et sur l’impériale

Le coeur dans les étoiles
Il y avait mon grand-père
Il y avait ma grand-mère
Il était militaire
Elle était fonctionnaire
Il pensait pas elle pensait rien
Et on voudrait que je sois malinC’était au temps où Bruxelles chantait
C’était au temps du cinéma muet
C’était au temps où Bruxelles rêvait
C’était au temps où Bruxelles bruxellait

Sur les pavés de la place Sainte-Catherine
Dansaient les hommes les femmes en crinoline
Sur les pavés dansaient les omnibus
Avec des femmes des messieurs en gibus
Et sur l’impériale
Le cœur dans les étoiles
Il y avait mon grand-père
Il y avait ma grand-mère
Il avait su y faire
Elle l’avait laissé faire
Ils l’avaient donc fait tous les deux
Et on voudrait que je sois sérieux

C’était au temps où Bruxelles rêvait
C’était au temps du cinéma muet
C’était au temps où Bruxelles dansait
C’était au temps où Bruxelles bruxellait

Sous les lampions de la place Sainte-Justine
Chantaient les hommes les femmes en crinoline
Sous les lampions dansaient les omnibus
Avec des femmes des messieurs en gibus
Et sur l’impériale
Le coeur dans les étoiles
Il y avait mon grand-père
Il y avait ma grand-mère
Il attendait la guerre
Elle attendait mon père
Ils étaient gais comme le canal
Et on voudrait que j’aie le moral

C’était au temps où Bruxelles rêvait
C’était au temps du cinéma muet
C’était au temps où Bruxelles chantait
C’était au temps où Bruxelles bruxellait”

Coucou,

Ca fait un bail que je n’ai plus pris le temps d’écrire… 2016 va tout changer.

Je commence cette année en vous annonçant que je suis devenue indépendante, j’ai réalisé mon rêve, j’ai ouvert ma boutique à Grez-Doiceau. Mon bébé s’appelle MeltingPop, j’y vends du talents belges sous diverses formes d’expression.

La boutique soufflera sa première bougie ce 10 février! Je vous y invite cordialement. L’année 2015 a été mouvementé, j’étais sous couveuse d’entreprises, nous avons ouvert la boutique à 2 avec mon ancienne associée, mais malheureusement la collaboration s’est arrêtée. Mais nous sommes maintenant en 2016, année pair et pleine de surprises. Je suis aujourd’hui seule à la tête de la boutique et je suis passionnée par mon métier.

Je suis constamment à la recherche de nouveautés, de nouveaux produits, de nouveaux créateurs. La dernière créatrice a être venue en boutique, n’est autre que Maureen Louys qui créée des colliers à nœuds pour chiens sous le nom Who’s That Dog, j’adore! Vous savez que j’aime beaucoup The Voice donc, en plus de découvrir ses créations, c’était un réel plaisir de la rencontrer;-)

11202099_1712150645684396_5979598704124220703_n

Pour 2016, j’aimerais aussi un peu de mouvement au niveau personnel, j’aimerais trouver un monsieur sympa;) On va se bouger un peu;) Je vous tiendrais au courant, évidemment!

A bientôt!

Vous savez que je revendique ma belgitude, je suis fière d’être belge, j’aime mon pays et puis voilà quoi! J’ai eu un vrai coup de coeur pour la marque “Belge une fois“. J’aime beaucoup leurs badges, ils sont tout simplement géniaux, j’en ai déjà offert à plusieurs potes, le “Quel Klet ce Pey!” est juste terrible! Pour ma part, j’ai adopté le “Connasse” et le “1390 représente”.

10922599_354995888035055_7215918022594539327_n

Belge une fois, c’est un duo, une fille et un mec, un couple d’amoureux, c’est Natacha & Arthur, graphistes de métier. Ils décident de se lancer dans le grand bain et de développer une marque autour de la belgitude, des expressions belges et de l’humour belge. Leurs principaux succès ce sont les badges et l’affiche “Belgicisme une fois”. L’expression “les yeux en quiquines de poupousse” me fait toujours rire!

11156138_369320886602555_3120132160768109932_n

Ils sont en plein développement de la marque et je trouve ça top de soutenir des jeunes entrepreneurs! Ils sont super sympas et méritent vraiment de cartonner! En plus, Natacha a de très bon goûts musicaux puisque je l’ai croisée au concert d’Indochine à Anvers ce vendredi 😉

Ils personnalisent leur offre en fonction de chaque boutique. Dans ma région, la marque est présente chez MeltingPop à Grez-Doiceau et chez Pop Up à Louvain-La-Neuve, deux boutiques que j’affectionne tout particulièrement… Foncez, il vous faut votre bagde!

11150822_369320903269220_891533498699033185_n 11140411_369320846602559_8009972313446355513_n

Samedi soir, en route pour le concert de Brigitte à l’Ancienne Belgique. Je rejoins ma sœur à son appart et nous prenons le métro (gratuit avec l’Event Pass, si on avait su ça plus tôt, on en aurait économisé de l’argent… 12€ le parking à chaque concert, t’imagines!).

On arrive vers 19h, la salle est déjà ouverte et on se trouve des places aux barrières en plein milieu, autant dire qu’on a jamais été aussi bien placée. 20h, la première partie arrive, “Chat”. Au premier abord pas super fan et puis la reprise française d’American Boy me séduit et finalement c’est pas mal ce qu’elle fait.

21h, arrivée de Brigitte, salle en folie. Les filles nous disent qu’on les a prévenu que l’AB, c’était quelque chose mais leurs émotions et leurs sourires prouvent qu’elles ne s’attendaient pas à ça. C’est partit pour 1h45 de musique, de danse et de chant. Les musiciens assurent, les filles aussi évidemment et le public ne veut pas qu’elles partent. Elles reviennent pour un morceau à cappella sans micro et là, j’ai vécu un moment de magie suspendu dans le temps. Merci Brigitte!

IMG_4515 IMG_4518 IMG_4521IMG_4517 IMG_4528 IMG_4530

Brigitte, pour moi ce sont les contrastes par excellence, même si elles chantent d’une seule voix et qu’elles poussent la ressemblance jusqu’à porter des perruques identiques et des lentilles de contact. Sylvie et Aurélie, c’est la complémentarité de la beauté et du charisme, de la timidité et de l’extravagance, de la sagesse et de la folie, du sensuel et du sexy. En fait Brigitte c’est LA femme dans tous ses états.

J’aime leur folie et leur côté décalé. Quand on leur demande de reprendre une chanson d’amour, elle reprenne “Ma Benz” de NTM, dont leur version est sensuelle et électrisante. J’ai déjà hâte qu’elles reviennent en concert!

Troisième semaine pour The Voice Belgique, émission sans rythme et seulement deux vrais coups de cœur, Jana & Khalil. Nous avons eu droit à beaucoup de ringards, certains se plaignaient de la jeunesse des candidats mais hier ils m’ont manqué les petits jeunes de 17 ans avec leur guitare.

La surprise d’hier soir c’était Alice, jeune fille de 17 ans, timide et peu sûre d’elle, c’est la première fois qu’elle chante devant un public, elle n’ose même pas chanter devant ses parents. Elle nous a livré une version magnifique de “Youth” de Daughter.

Alice Courtois

L’équipe de BJ Scott s’est bien agrandie ce soir, avec notamment Jana qui m’a mis des frissons. D’ailleurs mon tweet est passé à l’écran, deuxième tweet en trois semaines, je suis assez fière 😉

IMG_4559

Jana Jordens

Et alors la grande surprise de la fin d’émission, c’est Khalil qui chante derrière le rideau et qui me scotche totalement. Il a 19 ans et une voix de fou, il choisit Jali et je pense qu’il a eu raison. Le problème avec l’équipe de BJ, c’est qu’il n’y a que des super talents et donc on en perd toujours aux duels. Honnêtement, je le vois déjà en final.

Khalil Abtal

Il y a aussi eu du lourd au niveau look cette semaine, je ne connais plus le nom du candidat qui avait les sourcils épilés et la choucroute sur la tête mais c’était exceptionnel! Vivement la semaine prochaine, au vu des extraits, il va encore y avoir du lourd niveau look!

Ce soir, à 20h20 précise, je serai dans mon canapé, mon IPad sur les genoux (pour tweeter évidemment) prête pour cette sixième saison de Top Chef.

Il y a aussi du changement niveau jury, le seul survivant étant Jean-François Piège, je sais déjà que Ghislaine va me manquer! Les autres années, il y avait déjà une intervention de Philippe Etchebest et j’aime beaucoup son coté “rentre-dedans”. J’aime moins son côté “Pierre-Emmanuel” dans l’émission “Cauchemar en cuisine” donc on va voir ce que ça donne. L’avantage de cette saison c’est que nous avons une double ration de candidat belge pour succéder à Jean-Phi et Julien, Pierre et Martin vont-ils passionner les foules comme leurs prédécesseur? J’attends de voir.

Ce qui est certain, c’est que, comme chaque année, je vais avoir envie de coquilles St Jacques, de Magret de Canard, de cuisiner des bons petits plats et surtout de manger pendant toute l’émission… Mon quota de tweet va exploser le lundi soir en plus du mardi (ben oui, The Voice) et je serais indisponible et injoignable pendant quelques semaines les lundi et mardi soir 😉 Bon si on insiste, j’utiliserais le VOOcorder, mais seulement en cas d’extrême urgence…

A ce soir sur Twitter, follow me @melalesia.

Je garde toujours et encore ma préférence pour la version belge de l’émission “The Voice”. Patriotisme? peut-être! Mais ce que j’aime dans le version de notre petit pays, c’est la spontanéité… En France, les candidats sont déjà tous des chanteurs quasi professionnels.

Cette année, il y a beaucoup de changements dans notre version, 3 nouveaux jurés, le buzz noir et plus d’explications quand les fauteuils ne se retournent pas. Ce dernier changement est assez violent, je trouve ça dommage de ne pas expliquer au candidat ce choix. Le jury a été totalement modifié, seul BJ Scott reste fidèle à son fauteuil. Celui qui me manque le plus? Bastian Baker évidemment!!! Je reste mitigée quant à Chimène Badi et Stanislas, par contre Jali m’a convaincu avec sa bonne humeur et son sourire constant, il a l’air sincère et bienveillant.

Avec ce retour, mon quota de tweets a de nouveau explosé! C’est le plus de cet émission, l’échange de nos impressions sur la twittosphère et j’ai déjà réussi à ce qu’un de mes tweets passe à l’écran 😉

IMG_4450

J’ai eu deux coups de cœur lors de cet émission, malheureusement ils ont tous les 2 choisis l’équipe de Stanislas… Juliette et le duo Sophie & Matthieu.

Juliette The Voice Belgique

Sophie & Matthieu The Voice Belgique

Rendez-vous mardi pour la suite des auditions à l’aveugle!

Follow me @melalesia

Cette année, j’ai envie d’offrir uniquement des cadeaux belges pour Noël. Mes achats se feront principalement chez les créateurs ou dans des boutiques indépendantes. Je l’avais déjà fait l’année passée en axant mes achats dans les boutiques de proximité et cette année j’ai envie d’ajouter le côté « noir-jaune-rouge ».

Afin de garder secret les cadeaux que je vais offrir, je vous donnerai juste mes coups de cœur en matière de créateurs belges mais surtout mes boutiques préférées.

Je vais commencer par les boutiques dans lesquels je ferai mon shopping de Noël. Comme l’année passée, j’irai chercher certains cadeaux chez Pop Up, la boutique alternative de Louvain-La-Neuve. Pour la petite histoire, « Pop Up » est une boutique qui existe depuis trois ans et qui compte rester encore plein d’années à Louvain-La-Neuve. Chez eux, ce sont les collections qui sont éphémères et non la boutique. Plein de chouettes idées cadeaux pour toute la famille, coup de cœur pour la collection Bloomingville, leur sélection de Converse, les bijoux Tellmee et la déco super originale.

Pop up 2 Pop Up 3 pop up 4 Pop Up 5 Pop UpPop up 6

Photos du Facebook Pop Up

Pour acheter du 100% belge, j’ai deux boutiques « coup de cœur » Bel*Y*Wood à Lasne et Bel’Arte à Bruxelles. Une belle sélection de créateurs dans chaque boutique. A Lasne, on retrouve les badges Olivia Hainaut (j’adore !), les T-shirts et Sweat « Mais qui es-tu ? » et les superbes écharpes Miouco.

belywood 2 belywood 3 belywoodBelywood 4

Photos du Facebook de Bel*Y*Wood.

Petit message à Père Noël, je serais super heureuse d’avoir une écharpe Miouco.

Chez Bel’Arte, on retrouve les magnifiques foulards « La Bellege », les cousins « Myha’s Pillow » et les bijoux originaux de Louise Kopij.

belarte 2 belarte belarte 3

Photos du Facebook de Bel’Arte.

A Louvain-La-Neuve, j’irai également dans la boutique de vinyle de référence, « Taille 33 », on y trouve tout ce qu’on veut et surtout on peut compter sur les supers conseils du gérant qui connait ses clients et leur collection sur le bout des doigts.

Toutes ces boutiques adaptent leurs horaires pour vous accueillir même le dimanche. Et si vous voulez aller à la rencontre direct des créateurs, je vous conseille « Young Creators Against AIDS » le dimanche 14 décembre sur le site de Tour & Taxis. En plus d’acheter du belge, de soutenir les créateurs, vous aiderez une association. En effet, beaucoup d’entre eux reverseront une partie de leur vente à l’association.

Lors de cette édition, vous découvrirez entre autre les foulards « La Bellege », les sacs et bijoux « Colonius », la collection de prêt-à-porter « madameLOL » et les bijoux « Hé Madameke ».

Et vous, votre sapin sera noir-jaune-rouge ?

En cette soirée du 11 mars 2014, se déroulait la soirée de clôture de la campagne “Vos seins sont vos plus beaux bijoux” de l’association Saint Sein.

Saint Sein patchwork

J’ai eu le plaisir de participer à cette soirée et d’arborer mon magnifique T-shirt! Il y avait du beaux mondes à cette soirée, l’équipe Colonius, la fondatrice de 2|Nature, les Wonder Women, Marjorie Ellich, Olivia Hainaut, Plastic Bertrand, Lolly Wish ou encore Richard Ruben. Tous étaient réunis pour la bonne cause.

L’association SaintSein a pour but de valoriser la prévention primaire. Son objectif est “d’informer et sensibiliser les femmes à la prévention du cancer du sein, sous un ton résolument différent, joyeux et léger. Saint Sein informe sur la prévention primaire liée a un mode de vie plus sain, qui passe aussi par l’alimentation, les exercices physiques et la gestion des émotions, autant de facteurs qui permettraient de réduire ces risques de développer un cancer de 40%.”

Soirée très agréable et ça fait toujours plaisir de participer à une noble cause parce qu’on est toutes concernées par nos seins!