Archives for posts with tag: coaching

571534d274e9fd715abaabb543887d17

Hier soir, au siège de la KBC à Bruxelles, toutes les Wowo se sont réunies pour le premier Wonder Women Academy.

Au programme de cette soirée entre femmes, une Introduction de Damien Van Renterghem, CEO KBC Brussels qui nous présentent KBC, leurs nouveaux défis, leur positionnement et la place des femmes au sein de cette société belge.

Ensuite l’intervention de Chouna Lomponda qui a reçu le prix de L’Union de la Femme Africaine 2015 et qui est porte-parole du Musée Juif de Belgique et maman célibataire de quatre garçons. Elle nous parlera de son parcours atypique et de son audace.

La conférence de la soirée est menée par Isabelle Wats sur le thème de son livre: « Que veux-tu vraiment ? »

J’ai principalement envie de vous parler de l’inspirante Isabelle Wats et de ma prise de conscience lors de sa conférence. Je suis en pleine réalisation de mon rêve au niveau professionnel et je suis très heureuse. Au niveau professionnel, j’ose, je prends des risques, je fonce et je suis pleine de confiance. Au contraire, au niveau personnel et surtout sentimental, c’est le contraire.

Grâce à cette conférence, je me suis rendue compte que je me mettais des freins et que une majorité des freins qu’on peut trouver au niveau de la réalisation de ses objectifs, je me les inflige au niveau personnel.

Un des slides de la conférence était « Dépasser les freins, utilisons la puissance de notre mental pour chasser les saboteurs ». Les saboteurs sont la dévalorisation de soi, le perfectionnisme, les excuses, la passivité, la dispersion, les préjugés et les peurs. Ces saboteurs, beaucoup les rencontrent dans leur envie de passer à l’action, de changer de vie et aussi quand on se lance en tant qu’indépendant.

Ce qui est marrant, c’est que ces saboteurs ont été quasi inexistants dans mon choix de me lancer dans ma vie d’indépendante mais par contre, ils sont très présents dans ma vie sentimentale sauf le perfectionnisme et la dispersion. Pour se disperser, il faudrait déjà avoir des ouvertures 😉 (il vaut mieux en rire!)

Tout ça pour vous dire, que je vais me prendre en main, cette conférence m’a réveillée et j’ai vraiment pris conscience que je me freinais toute seule. Notre vie nous appartient et je choisis d’être heureuse. Si j’ai confiance en moi pour me lancer à fond dans ma vie active, je dois avoir confiance en moi pour ma vie affective ! Je vais de ce pas, aller acheter le livre d’Isabelle Wats.

La vie est pleine de surprise, une soirée qui, à la base, devait être plutôt dans un axe professionnel et de travail, s’est avérée être une révélation sur moi et pour ma vie affective. Tout est possible!

48778dd16bac167ab7f44509ae1c49e2

Advertisements

Septième séance de coaching, axée sur l’estime de soi dans les relations amoureuses. J’ai encore besoin d’aide au niveau de ma confiance au niveau de la séduction. En réalité, j’ai une peur bleue du “râteau” et je suis assez classique en ce qui concerne la drague, pour moi, le “premier pas” doit être fait par l’homme. J’ai pas envie de prendre les initiatives, je suis quelqu’un d’assez indépendante dans la vie en général, en amour, j’ai envie de me laisser un peu guider… J’ai envie d’être séduite!

En préparation de la séance, Manoëlle m’a envoyé un exercice très sympa et facile à réaliser, les “petits bonhommes allumettes”. Un dessin à réaliser pour se délivrer des liens qui nous unissent à certaines personnes, pour nous aider à nous retrouver, à nous recentrer sur nous-même. Ces liens peuvent être positifs comme négatifs, l’exercice nous permet juste de prendre de la distance, de nous détacher, de nous libérer et de libérer aussi la personne toujours de manière totalement positive. C’est une manière d’harmoniser les relations.

J’ai fait l’exercice avec 4 personnes, c’était peut-être un peu trop pour une première fois, j’ai été vidée après. J’étais vraiment fatiguée, j’avais froid et mal à la gorge, sensation vraiment bizarre.

La séance avec Manoëlle a commencé par un débriefing sur l’exercice, elle me confirme que 4 personnes c’est trop pour une première fois. Elle me pose des questions pour analyser mon ressenti par rapport à l’exercice, les bienfaits que j’en ai retiré. J’avoue que c’est assez difficile d’analyser les résultats directement mais dans l’ensemble je me sens bien, j’ai l’impression d’avoir un poids en moins sur les épaules.

Ensuite, on aborde le sujet “sensible”, les mecs. En fait, je me rends compte que c’est aussi une peur de sortir de ma zone de confort, je suis bien dans ma vie, j’aime ma façon d’être libre mais en même j’ai envie de construire un avenir à deux, de me sentir aimée, d’avoir des câlins, un jour des enfants… C’est un peu de la fainéantise et de la peur de changer ma vie, mes habitudes, qui me conviennent bien pour le moment… Je suis partagée entre ma vie actuelle et la vie dont je rêve avec un amoureux.

On en parle longuement, Manoëlle me motive, me booste, me persuade de passer à l’action et de sortir de ma zone de confort. Elle me lance des pistes, des idées et à la fin de la séance, j’ai une motivation illimitée. Il est temps de passer à l’action et que mes rêves deviennent mes plans!

Si vous aussi, vous voulez changer de vie, contactez Manoëlle au 0475/22.07.65

Avec ma coach (ça le fait ou pas ?), nous en sommes déjà à notre troisième séance. Cette séance nous l’avons fait par téléphone pour plus de facilités pour chacune.

Pour commencer, nous avons fait un « état des lieux » afin de voir où j’en étais par rapport au travail déjà effectué. Je continue mes bonnes résolutions par rapport au soda que je ne consomme plus du tout, je minci progressivement mais durablement. Au point de vue professionnel, j’ai établi mes objectifs de vente pour le mois de décembre et pour le moment c’est cohérent,  j’ai un esprit positif et résistant à toute épreuve.

Cette séance, j’ai voulu l’axer sur un entretien professionnel que j’avais le lendemain et pour lequel j’étais stressée car il y avait beaucoup de zones d’ombres. Nous avons d’abord ensemble relevé toutes les inconnues de cet entretien et mis en place une série de questions auxquelles je devais avoir les réponses le lendemain. Elle a ensuite mis en avant toutes mes qualités et fait une préparation psychologique afin que je sois forte et confiante lors du rendez-vous.

Elle m’a aussi demandé d’un point de vue professionnel quel était mon modèle, et comme j’en ai déjà parlé sur le blog, je suis admirative de Steve Jobs. Uniquement d’un point de vue de la réussite professionnel, j’aime ses convictions et sa confiance en lui. J’admire les gens qui arrivent à nous créer un besoin. On ne veut pas un smartphone, on veut un Iphone. On parle de la marque ou du modèle et non de la catégorie de produit et à mon avis, c’est ça la réussite.

Nous avons même parlé de la tenue que j’allais porter pour me sentir en confiance, ancrée sur mes deux pieds. Le jour J, j’ai reçu des messages d’encouragements et après l’entretien, je lui ai téléphoné afin de lui expliquer comment ça c’était passé.

Ce qui est important dans un coaching, c’est qu’on se sent épauler, on est à deux dans « l’épreuve ». On se pose les bonnes questions, j’ai été valorisée et mise en confiance, j’ai senti que je n’étais pas seule. Le film « Hitch » n’est pas si loin de la réalité, en oubliant le côté « gag », c’est juste que Manoëlle n’est pas toujours à côté de moi dans l’action mais avec moi par la pensée.

Je sens que j’évolue positivement, que je dépasse mes anciennes limites et que j’ai déjà une meilleure confiance en moi. On continue comme ça !

Si vous aussi, vous avez besoin d’un coup de pouce afin de changer de vie, contactez Manoëlle au 0475/22.07.65.