Il y a des weekend qui ne devraient jamais se terminer… Après un concert exceptionnel de Julien Doré le vendredi et un samedi soir cool chez Lau & Je. J’ai vécu un dimanche au soleil, on a fêté notre maman, mangé une crêpe (sans champignons) à la Crêperie Bretonne à Louvain La Neuve en famille et nous voilà parties, ma sœur et moi, direction la capitale pour le concert d’Olivia Ruiz.

Olivia fait partie des artistes dont j’achète des places de concert sans même avoir écouté le nouvel album. Ce petit bout de femme est extraordinaire sur scène, une énergie débordante, un sens artistique hyper développé et elle réinvente ses chansons à chaque tournée.

IMG_1595

L’accent a été mis sur son nouvel album que j’ai du coup découvert sur scène, avec un coup de cœur particulier pour la chanson dédiée à son fils Nino, “Nino mi Niño” dont elle a fait chanté le refrain au public, en se moquant gentiment de notre accent belge en espagnol;)

IMG_1597

Pour ses anciens albums, nous avons eu droit aux incontournables “La Femme Chocolat”, “Les Crêpes aux Champignons”, “Elle Panique” & “Le Tango du qui”.

Le concert s’est terminé en apothéose avec une magnifique version acoustique de “Je traîne des pieds”, j’en ai encore des frissons. Elle est revenue avec une robe blanche digne de Lady Gaga.

IMG_1616

Vivement la prochaine tournée, tu m’avais manqué Olivia!

Retrouvez les vidéos sur mon Instagram /clovismarley21